Aujourd’hui plus que jamais, le bracelet de l’été sera… solidaire !

Comme pour faire (re)venir les beaux jours, les bracelets Jokko sont de retour chez 34 Oct !
Ces bijoux en plastique recyclé sont fabriqués au Mali par une association regroupant 160 femmes.

Le bénéfice de la vente des bijoux Jokko, collecté par l’ASAO (Association du Sénégal et de l’Afrique de l’Ouest) est en grande partie reversé à l’Empire des Enfants, lieu d’accueil pour les enfants des rues à Dakar. Il finance également plusieurs projets associatifs au Sénégal et au Mali.

°°°°°°

Le bracelet Magic Jokko

Plus qu’un bijou fantaisie, ce produit incarne à lui seul ce triple projet à la fois écologique et solidaire. Le plastique est transformé en fil au Mali est ensuite coupé, assemblé à la main et agrémenté de perles par les femmes de la MAISON ROSE. La diffusion et la vente du Bracelet Magique par l’ASAO permet de soutenir financièrement la vie quotidienne de la MAISON et de constituer une épargne qui sera reversée aux femmes le jour de leur départ vers leurs nouvelles vies. D’une longueur de 96 cm, sur un fil élastique, il s’adapte à toutes les physionomies.
Il se porte sur la tête, autour du cou, du ventre, du poignet, de la cheville…
(en plus, on peut jouer avec !)

Bonne Année à Paillettes !

Comme chaque début d’année,

On a TOUT compté,

Tout dépoussiéré, briqué et tout réorganisé !

La galette des rois… on l’a toute boulottée.

Janvier c’est aussi parcourir des kilomètres d’allées (j’ai mal aux pieds), pour dénicher des nouveautés;

Pour autant, on ne vous a pas oubliées. Pas question de laisser filer le mois de Janvier sans vous avoir souhaité une très très Bonne Année (même si jusqu’ici, vous l’aurez compris, on a été très occupées) !

Nota Bene : Les Soldes, ça continue…  avec une nouvelle démarque dès mercredi !  Dans les 3 boutiques !

« Vous l’auriez en 38 ? Non ? En 40 ? Vous avez raison, 44 c’est bien ! Ça donne un style « loose » !

Vous les avez en 38 ? Non. En 39 ? Oui. Ok, je prends, je mettrais des grosses chaussettes ! » (extrait du Marie-Claire… tellement vrai ! )